ac-dijon

Toute l'actualité

Barre de partage

Mission de solidarité internationale au Maroc pour le lycée Eugène-Guillaume (Montbard)
En direct des écoles, collèges et lycées

Du 6 au 13 avril, onze élèves du lycée professionnel Eugène-Guillaume de Montbard sont partis au Sud-Est du Maroc, près de Tazzarine, dans le cadre d’une mission de solidarité internationale. Objectifs : améliorer le quotidien des élèves locaux, découvrir une nouvelle culture et s’ouvrir au monde.

Ce projet (nom de code De l’eau et des lycéens), issu de la rencontre entre l’association Rallye-Fred et le proviseur du lycée professionnel Eugène-Guillaume, Rémy Heyte, avait pour but d’emmener les élèves de première, volontaires, pendant une semaine au Maroc, afin d’installer des chauffe-eaux solaires et permettre à un groupement d’écoles rurales de bénéficier d’eau chaude pour les élèves de deux écoles primaires et pour les jeunes filles d’un internat (qui ne pouvaient se doucher qu’en faisant chauffer l’eau au gaz). Une mission à la fois solidaire, écologique et dépaysante, de découverte d’un pays de culture différente.
voyage

Développer l’esprit d’initiative et l’ouverture d’esprit

Ces onze élèves n’avaient pour la plupart jamais voyagé aussi loin du Nord Côte-d’Or et partaient donc dans l’inconnu le plus total avec entrain, mais il faut aussi bien l’avouer, une certaine appréhension.

Sur place les élèves ont découvert un tout autre mode de vie, bien éloigné des standards français : des maisons en torchis, des pistes pour accéder aux villages et des écoles pour le moins spartiates.

L’occasion pour eux d’ouvrir les yeux sur les conditions de vie des jeunes qu’ils ont rencontré tout au long du séjour et d’avoir une réflexion sur le confort dont ils bénéficient en France.

Mais malgré le dépaysement total, les jeunes français n’ont jamais été pris à défaut. Ils se sont complétement investis dans les chantiers et ont mené à bien l’installation des trois chauffe-eaux de main de maître (et dans les délais !) malgré des conditions parfois difficiles : chaleur, notices manquantes, fuites d’eau… Les jeunes français ont d’ailleurs pu découvrir et mettre en pratique une philosophie marocaine : « makayn mouchkil », il n’y a pas de problèmes !

Ils ont su discuter et partager avec les habitants, notamment lors d’une partie de foot amicale (mais endiablée !) qui a vu la défaite de nos représentants français face à des joueurs excellents mais qui pour certains jouaient en chaussettes ou en tongs !

voyage

Un voyage inoubliable et des élèves transformés

Au final que reste-t-il de ce voyage ?
Des souvenirs de rencontres autour d’un thé, de découverte d’une population qui avec peu fait beaucoup et qui accueille à bras ouverts ; et surtout un état d’esprit transformé, où l’initiative et la débrouillardise ont pris le pas sur l’attentisme et la timidité avec une confiance en soi décuplée.
Mais ce n’est pas parce que le voyage est terminé que le travail l’est pour autant. Il reste maintenant à la délégation lycéenne à partager son expérience avec les autres élèves de l’établissement, les familles et même le bassin de Montbard, via notamment un reportage radio diffusé sur Auxois FM et une exposition photos. Pour que tous et toutes puissent découvrir la belle culture marocaine.

voyage

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice