ac-dijon

Presse

Barre de partage

« Make our planet great again » : 14 nouveaux lauréats en France, 13 lauréats en Allemagne
Communiqué de presse

Le Président de la République, Emmanuel MACRON, a lancé le 1er juin 2017, un appel aux chercheurs, aux entrepreneurs, aux associations et aux ONG, aux étudiants et à toute la société civile à se mobiliser et à rejoindre la France pour mener la lutte contre le réchauffement climatique.

Sous l’égide de Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et de Guillaume BOUDY, Secrétaire général pour l’Investissement, ont été lancés un programme prioritaire de recherche, dont le pilotage scientifique a été confié au CNRS ainsi qu’un système de traitement des candidatures, en lien avec celui-ci et l’Agence nationale de la Recherche.
18 premiers lauréats ont été dévoilés par le Président de la République à l’occasion du One Planet Summit, le 11 décembre dernier. Plusieurs d’entre eux ont d’ores et déjà débuté leurs travaux au sein des laboratoires français en pointe dans la lutte contre le changement climatique.

A l’issue de la seconde vague de candidatures, 38 nouveaux projets ont été déposés. 14 ont été retenus par un jury international, présidé par Corinne Le Quéré, professeur de sciences et politique du changement climatique à l'Université d’East Anglia, et directrice du Tyndall Centre for Climate change Research.

En provenance de 7 pays différents, ces 14 lauréats viendront rejoindre les laboratoires du CNRS, de l’IRD, du CEA, de l’Irstea, de l’Université Paris-Diderot et de l’IMT Mines Albi-Carmaux dans les prochains mois. Les projets qu’ils portent sont de très haut niveau et concernent des sujets particulièrement importants, comme l’impact du changement climatique sur la biodiversité, la compréhension de l’évolution de la zone de transition clé entre les Andes et l’Amazonie, l’impact de la fonte de la banquise sur la circulation océanique, l’amélioration des processus de pyrolyse de la biomasse, ou encore le stockage d’énergie par conversion du CO2, …).

Les projets de recherche lauréats sont d'une durée comprise entre 3 et 5 ans. Ils disposeront d’un financement du PIA de 500 à 750 k€, qui s’ajoutera à un soutien au moins équivalent apporté par les laboratoires et institutions qui accueilleront chacun des candidats.
L ’Allemagne a annoncé l’an dernier souhaiter rejoindre l’initiative Make Our Planet Great Again. Elle a lancé un appel d’offre similaire, dont les résultats sont annoncés conjointement aujourd’hui. 13 lauréats ont été sélectionnés par l’Allemagne. L’animation scientifique de ce programme sera franco-allemande. En France, cette animation sera confiée au CNRS.

Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a souligné que « face à l’urgence d’agir contre le changement climatique, l’engagement de scientifiques internationaux de très haut niveau au côté des laboratoires de pointe français et allemands permettra de démultiplier les efforts. Ce renforcement supplémentaire de la coopération entre nos deux pays sur les problématiques du changement climatique aura, j’en suis sûre, un effet d’entrainement en Europe et dans le Monde ».
Anja KARLICZEK, Ministre allemande de l’Education et de la Recherche, voit dans la promotion de la recherche de haut niveau un élément central de l’accord de Paris sur le climat : « La politique a besoin des données factuelles solides que fournit la science pour prendre de bonnes décisions qui permettront de freiner le changement climatique et d’atténuer ses conséquences négatives. Pour nous, les connaissances scientifiques constituent la base de l’action. L’Allemagne et la France s’accordent dans leur volonté de proposer les meilleures opportunités de recherche aux scientifiques de renommée internationale. »

Liste des lauréats

Les projets retenus sont indiqués ci-dessous, par ordre alphabétique du nom du projet.

  • Système Terre

Lauréat : Alexey Fedorov
Université d’origine : Yale University
Projet : ARCHANGE - Changement climatique en Arctique et circulation océanique globale
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : William DEWAR
Université d’origine : Florida State University
Projet : CONTACTS - Turbulence homogène de l'océan pour les simulateurs climatiques
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : Chien Wang
Université d’origine : MIT
Projet : EUROACE - Rôles des aérosols dans le climat
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : James Clark
Université d’origine : Duke University
Projet : FORBIC - Prévision du changement de la biodiversité
Laboratoire français : Irstea
Lauréat : Philippe Lucas-Picher
Université d’origine : Université du Québec - Montréal
Projet : KMIMPACTS - Impacts du changement climatique à l’échelle du kilomètre en Europe
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : Pierre Valla
Université d’origine : Université de Lausanne
Projet : MAGICLIM - Climat de montagne, glaciers et dynamique du paysage
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : Ashley Ballantyne
Université d’origine : University of Montana
Projet : POMELO - Évaluation du modèle orienté processus – lien avec les observations
Laboratoire français : CEA

  • Changement climatique, résilience, Développement durable, impact sociétal

Lauréat: Jhan Carlo Espinoza
Université d’origine : Instituto geofísico del Perú
Projet : AMANECER - Connexion Amazone-Andes
Laboratoire français : IRD
Lauréat : Amandine Cadiau
Université d’origine : King Abdullah University of Science and Technology
Projet : APPAT - Purification de l’air par de nouveaux absorbants hybrides
Laboratoire français : CNRS
Lauréat : Valéry Ridde
Université d’origine : University of Montreal
Projet : CLIMHB - Changement climatique, migrations et systèmes de santé
Laboratoire français : IRD
Lauréat : Ramachandran SUBRAMANIAN
Université d’origine : Carnegie Mellon University
Projet : MAQGA - Make Air Quality Great Again
Laboratoire français : CNRS

  • Transition énergétique

Lauréat : Orestes Rivada Wheelaghan
Université d’origine : Okinawa Institute of Science and Technology
Projet : CAMELEON - Méthodes moléculaires pour le stockage d'énergie et la production de carburant
Laboratoire français : Université Paris Diderot
Lauréat : Marion Carrier
Université d’origine : Aston University
Projet : PYROKINE - Pyrolyse rapide de la biomasse des déchets : double cinétique
Laboratoire français : IMT Mines Albi-Carmaux
Lauréat : Konstantinos Christoforidis
Université d’origine : Imperial College London
Projet : SUNCO2H2EN - Approches immédiates et à long terme pour la réduction du CO2
Laboratoire français : CNRS

Consulter le communiqué de presse "« Make our planet great again » : 14 nouveaux lauréats en France, 13 lauréats en Allemagne"

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice