Toute l'actualité

Barre de partage

Prolongation de la procédure Parcoursup
Politique éducative

La procédure Parcoursup est prolongée jusqu’au 24 septembre pour accompagner tous les bacheliers qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission dans l’enseignement supérieur : la phase complémentaire et l’accompagnement des CAES se poursuivent jusqu’à cette date.

Arrêté du 3 septembre 2020 modifiant l’arrêté du 28 février 2020, relatif au calendrier de la procédure nationale de préinscription pour l’accès dans les formations initiales du premier cycle de l’enseignement supérieur

La mobilisation des CAES

L’accompagnement des CAES est prévu jusqu’à fin septembre pour permettre à tous les bacheliers qui le souhaitent d’être accompagnés pour poursuivre leurs études.

La phase complémentaire se poursuit avec plus de 9 000 formations disponibles

Avec la prolongation de la procédure, les candidats peuvent formuler des vœux jusqu’au 21 septembre inclus. Plus de 9 000 formations dans tous types de filières (BTS, licence, classe prépa…) et y compris en apprentissage sont encore disponibles sur Parcoursup. Ces formations sont consultables sur Parcoursup.fr et les candidats ont encore la possibilité de formuler des vœux avec des réponses des formations rapide et au fil de l’eau.

Les mesures du plan Jeunes - #1jeune1solution

La créations de nouvelles places supplémentaires

Dans le cadre du Plan Jeunes, 21 500 places supplémentaires sont programmées, notamment parmi les filières les plus demandées : BTS, licence, formations paramédicales. Des nouvelles places sont également prévues en classes passerelles et FCIL.

Ces nouvelles places permettront d’apporter des réponses adaptées à la diversité des nouveaux bacheliers incluant la volonté de les préparer à l’entrée dans l’emploi et de répondre aux besoins des territoires.

Le plan de relance de l’apprentissage

Pour permettre aux bacheliers qui ont fait des vœux pour des formations en apprentissage mais qui ne peuvent pas intégrer leur formation faute d’employeur, des mesures ont été mises en place dans le cadre du plan de relance de l’apprentissage lancé par le Gouvernement parmi lesquelles :

Pour les candidats : La possibilité pour les candidats d’intégrer une formation en CFA à la rentrée sans avoir signé de contrat d’apprentissage et continuer leur recherche d’employeur avec l’appui de leur CFA jusqu’à six mois après leur rentrée.

Pour les employeurs : une aide exceptionnelle de 5 000 € pour l’embauche d’un apprenti mineur et 8 000 € pour un majeur, par contrat d’apprentissage préparant à un diplôme signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

À ce titre, un grand forum digital national, La grande rentrée de l’apprentissage, organisé par Jeunes d’Avenir et soutenu par le Gouvernement est organisé les 16 et 17 septembre pour faciliter la rencontre entre des jeunes à la recherche d’une entreprise et des recruteurs à la recherche d’un apprenti.

Des solutions en lien avec les souhaits de certains jeunes : missions d’utilité sociale, formations qualifiantes vers les métiers d’avenir
Des solutions pour aider à l’insertion directe dans la vie professionnelle : aide à l’embauche, accompagnement sur mesure vers les métiers du sport…

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice