Santé scolaire et protection de l'enfance

Barre de partage

Gestion des urgences individuelles et collectives

Maltraitance

En étroite coordination avec le service social en faveur des élèves, les médecins et infirmiers(ères) de l’éducation nationale interviennent pour la protection des mineurs en danger ou victimes de mauvais traitements (violences verbales ou physiques, abus sexuels...) en lien avec :

  • les services du Conseil Général de la Côte-d’Or.
  • les services de Justice (Procureur de la République).

Contraception d'urgence

Le protocole national sur la contraception d'urgence (pilule du lendemain) en milieu scolaire :

  • détermine les modalités d'administration de la contraception d'urgence non soumise à prescription obligatoire ni à autorisation parentale.
  • précise les dispositions à respecter, notamment le respect de la confidentialité, la conduite d'un entretien avec l'élève, l'accompagnement et le suivi de l'élève.

Maladies contagieuses

En cas de survenue d’une maladie contagieuse dans la communauté scolaire, le directeur d’école ou le chef d’établissement contacte le médecin ou l’infirmière de l’éducation nationale pour déterminer si des mesures de prophylaxie collective doivent être mises en place au sein de la communauté scolaire ou dans les familles. Le médecin de l’éducation nationale précise le cas échéant, la durée d’éviction nécessaire pour la pathologie en cause.
Dans tous les cas, un renforcement des mesures d’hygiène générale (lavage des mains, ménage des locaux, limitation des échanges d’objets personnels…) est préconisé dans la collectivité scolaire.

En annexe :

Evénement traumatique pour la communauté scolaire

En cas d’événement traumatique au sein de la communauté scolaire (décès, violences graves, incendie…), sur demande  de la Directrice académique des services départementaux de l’éducation nationale de la Côte-d’Or, un dispositif de gestion de crise est mis en place pour soutenir les élèves et les adultes choqués et déstabilisés.
Les personnels de santé participent à l’analyse de la situation et interviennent au sein des cellules d’écoute, pour permettre aux élèves de verbaliser ce qu’ils éprouvent et orienter les plus vulnérables d’entre eux vers les structures spécialisées adéquates.
Ce travail est le cas échéant mené en collaboration avec la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU du centre hospitalier régional.

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice