Toute l'actualité de la DSDEN 89

Barre de partage
À téléchager...

le présent BDE (5 pages)

Document annexé

Bon de commande des répertoires musicaux

BDE 2014/10

Octobre 2014

Demandes d’admission à la retraite des instituteurs et professeurs des écoles au 1er septembre 2015

Les demandes d'imprimés et les dossiers de pension des enseignants du premier degré en vue d'un départ en retraite au 1er septembre 2015 doivent être déposés entre le 1er juillet 2014 et le 1er janvier 2015.

La date de mise en paiement de la pension ne peut être garantie pour les dossiers qui arriveront en dehors des dates demandées.

Un formulaire de demande de dossier est en ligne sur le site de l'académie, www.ac-dijon.fr. (rubrique Personnels puis Retraites). Il peut être téléchargé et renvoyé à l'adresse de messagerie ce.dirh5.retraite@ac-dijon.fr.

Le dossier doit obligatoirement être accompagné d'un relevé de carrière établi par la caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) ou un autre régime de base obligatoire, ou par une copie du relevé de trimestres adressé par le service des retraites de l'État, si cette pièce n'a pas déjà été fournie au moment de l'étude des droits.

Les agents ayant cotisé au régime général doivent faire parallèlement une demande de retraite auprès de la CARSAT pour liquider leur pension de retraite du régime général.

Demandes d'estimation indicative globale (simulations) par le bureau des retraites

Les demandes sont traitées en fonction de la proximité de fin de fonction envisagée. Il est rappelé qu'un simulateur de calcul de retraite est proposé sur le site www.pensions.bercy.gouv.fr.

Aucune demande ne doit être faite par téléphone. un formulaire de demande de dossier est en ligne sur le site de l'académie, www.ac-dijon.fr. Il peut être téléchargé et renvoyé à l'adresse de messagerie ce.dirh5.simulretraite@ac‑dijon.fr

Contact

Rectorat de l'académie de Dijon DIRH 5 — Pensions
2G rue du général Delaborde
BP 81921 21019 Dijon Cedex

ce.dirh5.retraite@ac-dijon.fr

Campagne de solidarité 2015 de la Jeunesse au plein air

En janvier 2015, la Jeunesse au plein air lancera sa 70e campagne de solidarité. Le comité départemental de l’Yonne relaiera l’opération.

Les raisons de participer à cette opération, agréée par le ministère de l’éducation nationale ne manquent pas :   

  • elle répond aux exigences des programmes scolaires ;
  • elle propose des séquences pédagogiques tous cycles qui permettent aux élèves de réaliser un projet concret ;
  • elle éduque véritablement à la citoyenneté.

En ce début d’année scolaire, voilà un projet qui pourra nourrir quelques séances d’instruction civique, donnant lieu à des productions variées sur le thème de la solidarité. Elles pourront alors être présentées lors du lancement de la campagne, dans le département.

Un site dédié est à découvrir : http://solidaritevacances.jpa.asso.fr/.

Contact

Comité départemental JPA : 03 86 52 63 55

Communiqué des PEP89 : bon de commande des répertoires musicaux

Veuillez vous reporter au document annexé.

Palmes académiques : liste des personnes promues en 2014

Sont promus ou nommés dans l’Ordre des Palmes académiques, par décret du 4 juillet 2014, pour services rendus à l’Éducation nationale :

Officiers :

  • Monsieur Dominique DHÉRISSARD, chargé de mission hygiène et sécurité DSDEN de l’Yonne
  • Madame Dominique FERRAND, IEN circonscription d'Avallon
  • Madame Françoise JOUBLIN, principale collège Albert Camus Auxerre
  • Monsieur Bertrand LAMIREL, directeur IESHA Auxerre
  • Madame Paquita RAUX, adjoint administratif principal 1re classe à la DSDEN de l’Yonne

Chevaliers :

  • Monsieur Bertrand BANTON, professeur certifié collège Jean-Roch Coignet Courson-les-Carrières
  • Monsieur Olivier BERTHOU, professeur des écoles, collège Paul Bert Auxerre
  • Madame Fabienne BEURTON, chef de division, DSDEN de l’Yonne
  • Monsieur Michel BONROY, professeur des écoles, élémentaire Pont à Auxerre
  • Monsieur Alain BOURGET, chargé d’enseignement EPS au lycée J. Amyot Auxerre
  • Monsieur Jérôme BOURNE-BRANCHU, proviseur lycée-collège P. Larousse Toucy
  • Madame Martine DELAPLACE, professeur certifié collège Montpezat Sens
  • Monsieur Éric DEMANGEL, professeur des écoles, IEN Sens I
  • Madame Jocelyne GUILLEMINOT, adjoint administratif principal 1re classe à la DSDEN de l’Yonne
  • Monsieur Sylvain GUIVARCH, professeur de LP au lycée Fourier Auxerre
  • Monsieur Stéphane MAHDI, CPE au collège Chateaubriand Villeneuve-sur-Yonne
  • Madame Elisabeth MOIRON, professeur certifié collège Chateaubriand Villeneuve-sur-Yonne
  • Monsieur Lionel NÈGRE, principal collège Claude Debussy Villeneuve-la-Guyard
  • Madame Nicole PARIS, assistante sociale, conseillère technique DASEN de l’Yonne
  • Monsieur Christophe POINSOT, professeur des écoles collège Abel Minard Tonnerre
  • Monsieur Georges PRAULT, principal collège la Croix de l’Orme Aillant-sur-Tholon
  • Madame Michèle PRÉSENT Professeur de LP au LP St-Germain Auxerre
  • Madame Noëlle PUT, agent administratif principal 1re classe au collège de Puisaye
  • Monsieur Xavier RICHAUD, principal collège Pierre et Jean Lerouge Chablis
  • Madame Isabel ROUMIEUX, professeur des écoles, CPC ASH, à l’IEN ASH Auxerre
  • Monsieur Michel SAVY, professeur des écoles, IEN Sens II
  • Madame Brigitte STOFFFOLO, adjoint administratif principal 1re classe à la DSDEN de l’Yonne
  • Madame Danièle TOURNAILLE, SAENES lycée Jacques Amyot Auxerre
  • Madame Anne-Marie VÉRON, SAENES au collège Paul Fourrey Migennes

Témoignage : « Lorsqu’une école choisit volontairement de fonctionner en classes de cycle »

L’école Saint-Exupéry à Joigny, constituée de treize classes de circuit scolaire ordinaire et de deux classes d’inclusion scolaire (CLIS) fonctionne en cycle depuis la rentrée scolaire 2013-2014. Cette organisation, résultant d’une réflexion conduite en conseil des maîtres et de cycle, est le fruit d’un travail ébauché depuis plusieurs années.

De classe à un seul niveau, les enseignants sont passés en classe à deux cours, et ce notamment avec des classes de CP-CE1 où les enseignants ont émis le souhait de suivre leurs élèves sur deux années. C’est une réelle volonté de travailler au rythme de l’élève en le prenant en compte. Cela permet une meilleure fluidité du parcours de l’élève (avec un nombre de maintiens restreint), une continuité pédagogique accrue et une amélioration de la cohérence.

En parallèle, des travaux sont engagés sur les répartitions, les progressions et les compétences. Au fil du temps, plus d’échanges s’installent au niveau pédagogique.

De même, des rappels sont effectués lors des conseils de maîtres sur les différents travaux conduits en recherche pédagogique, comme sur l’hétérogénéité des classes, sur les classes à multi-cours, sur les limites des maintiens, sur la posture de l’enseignant, sur l’évaluation...

Pour les CE2, CM1, CM2, là aussi, de classe à cours simple, les enseignants ont opté pour des classes à triple cours. Le constat était établi qu’il était toujours très difficile d’avoir des enseignants volontaires pour assurer le niveau de CM2. Certains étaient récalcitrants à travailler avec des « plus grands ». Aussi les seuls volontaires se trouvaient de fait amenés à rester sur le même niveau de classe alors que certains d’entre eux manifestaient leur volonté de suivre leurs élèves sur au moins deux ans (toujours dans le cadre de la continuité pédagogique et mettre l’enfant acteur au centre des apprentissages sur seulement une année était très frustrant).

De plus, travailler avec des classes à multi-cours permet de répartir plus aisément les élèves « difficiles » à gérer. Et avoir dans une même classe des élèves d’âge différent permet de responsabiliser certains d’entre eux et d’obtenir un climat plus serein.

Ce type d’organisation donne une souplesse au niveau des apprentissages et facilite la différenciation dans leur gestion, accroît la cohérence et aboutit à une meilleure continuité.

Il a fallu travailler sur des représentations fortement ancrées « je suis au CE2, au CM1... » tant chez les élèves, les parents que chez les enseignants. Ces derniers étaient en attente d’acquisitions de leurs élèves ce qui pouvait nuire à la différenciation pédagogique. Cela a provoqué une remise en cause des pratiques pédagogiques.

De même, certaines familles ont eu besoin d’être rassurées quant à une organisation en classe « multi-niveaux ».

Tout au long des différentes étapes qui se sont enchaînées, les enseignants du RASED et les enseignants spécialisés de l’école (maîtres formateurs et professeurs de CLIS) ont facilité et enrichi la réflexion.

Cette mise en place a été et est encore chronophage. Les temps officiels alloués sont largement insuffisants et les enseignants ont même consacré une partie de leurs vacances à se concerter.

Quelques points sensibles méritent une attention, tels les élèves les plus en difficulté de la première année du cycle que les enseignants ne doivent pas « oublier ». Ceux-ci ont encore plus besoin de la présence de l’adulte. De plus, une multiplicité de groupes de besoin émerge.

La question reste posée sur la première année du cycle 3 composée d’élèves en pleine transition.

Le décret du 24 juillet 2013 relatif à la nouvelle organisation des cycles, notamment pour le cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) et pour le cycle de consolidation (cycle 3) invite les équipes à adapter leur fonctionnement.

Dès maintenant des points positifs sont notés :

  • mise en route de début d’année plus rapide car des habitudes de travail sont installées,
  • meilleure harmonisation des pratiques,
  • anticipation accrue,
  • fluidité améliorée,
  • répartition des élèves en fonction de critères clairement énoncés plus aisée,
  • choix plus vaste de classes facilitant les inclusions,
  • climat plus serein.

Avec cette mise en place volontaire des cycles sur l’école, des répercussions sont attendues tant au point de vue des élèves, des parents que de l’école dans sa globalité. Bien évidemment resteront à définir les modalités d’évaluation de ce dispositif.


L'inspectrice d'académie,
directrice académique des services de l'éducation nationale de l'Yonne

Dominique Fis

Direction des services départementaux de l'éducation nationale de l'Yonne
12 bis boulevard Gallieni — BP 66 — 89011 Auxerre Cedex
Tél. 03 86 72 20 00 — Fax 03 86 51 21 30 — Mél. ce.dsden89@ac-dijon.fr

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice