ac-dijon

Toute l'actualité

Barre de partage

Le projet Sun Tracker Flower, la coopération européenne des lycéens en action
En direct des écoles, collèges et lycées

Le programme d'échanges européens Erasmus n'est pas réservé aux étudiants d'université. Les lycéens des filières professionnels et technologiques peuvent aussi y participer.

Pour preuve, trois lycées européens ont décidé d’unir leurs compétences afin de créer une fleur photovoltaïque, appelée « Sun Tracker Flower », qui suivra la course du soleil et fabriquera de l'énergie verte.

Les trois établissements sont le lycée polyvalent Hippolyte-Fontaine de Dijon, la Gottlieb-Daimler 2 Schule, située dans la ville de Sindelfingen, et le Colegio La Salle d’Almeria.

Europe

Ce projet transnational, articulé autour des énergies renouvelables, représente pour les élèves un défi sur le plan éducatif, personnel et linguistique.

Il contribue à l'ouverture interculturelle ainsi qu’à l'acquisition de compétences cruciales dans une société mondialisée (coopération, communication en groupes binationaux,etc.).

Un projet interdisciplinaire d’envergure qui va durer deux ans et qui permet le travail en équipe de cinq élèves et trois professeurs espagnols, de huit élèves et sept professeurs de français, et de cinq élèves et quatre professeurs allemands.

EUROPE

Les 1ers contacts ont débuté en décembre 2014 suite à une rencontre OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) regroupant des lycées des deux pays.

Puis un dossier Erasmus+ a été déposé en mars 2015 et a enfin reçu l’accord de l’agence Erasmus en juillet 2015.

Les objectifs de ce projet européen sont multiples :

  •  Comparer le rendement de capteurs solaires de technologies différentes (fixe et rotatif)
  • Acquérir des données et les mettre en ligne sur internet.
  • Fabriquer, modéliser et livrer un sun tracker flower pour les 3 pays (LHF)
  • Programmer le déplacement en rotation du sun tracker flower (GDS2)
  • Création d’un site web pour mise en forme des données collectées dans les 2 pays CLS

Comment se déroule le projet ?

Les lycéens des trois pays se sont rencontrés pour la première fois en Bourgogne du lundi 5 au vendredi 9 octobre 2015.
Pendant toute la semaine, ils ont travaillé sur ce projet international qui est d’abord un défi linguistique car chacun doit communiquer en anglais.

Il leur faut aussi de solides compétences techniques, car ils vont devoir comparer le rendement de capteurs solaires de technologies différentes (fixe et rotatif), acquérir des données et les mettre en ligne sur internet fabriquer une fleur photovoltaïque (sun tracker flower) sans oublier de programmer le déplacement en rotation de cette fleur.

Lors de ce premier contact, les établissements se sont répartis les rôles.

D’autres rencontres sont programmées, elles auront lieu notamment début 2016 en Allemagne et puis fin 2016 en Espagne.
Le projet devrait aboutir fin 2017. D’ici là, les lycéens travailleront et échangeront à distance, grâce aux nouveaux moyens de communication numérique.

EUROPE

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice