ac-dijon

Toute l'actualité

Barre de partage

Les « SI au féminin » c'est à La Prat's !
En direct des écoles, collèges et lycées

 Pour la 3ème année consécutive, les lycéennes de Cluny ont participé massivement, jeudi 26 novembre, à l’événement national, co-organisé par les associations « Elles bougent » et « UPSTI ».

Il s’agit d’une demi-journée de sensibilisation sur le thème «  les Sciences de l’Ingénieur au féminin », afin de promouvoir l’ingénierie et les métiers techniques auprès des jeunes filles. Au niveau national, 160 lycées et collèges ont organisé l’événement, 1000 intervenantes (ingénieures, techniciennes et étudiantes) ont témoigné auprès de 12000 participantes.

Ainsi, au lycée la Prat’s de Cluny, une quarantaine de lycéennes (de la seconde à la terminale) ont pu rencontrer, six ingénieures de Saône-et-Loire et de la région Lyonnaise, lors de tables rondes successives. Trois d’entre elles connaissaient bien le lycée, puisqu’elles y ont fait leur classe préparatoire PTSI et même pour certaines leur première et terminale S.

Ce type d’initiative commence à porter ces fruits, car si moins d’un quart des ingénieurs français sont des femmes, elles représentaient en 2014 presque 30% des étudiants en écoles d’ingénieurs, soit deux fois plus qu’il y a 30 ans.

A l’issue des formations d’ingénieures (bac+5) et de techniciennes (bac +2), bien souvent les jeunes femmes trouvent un travail dans lequel elles s’épanouissent, grâce à un métier moderne, tourné vers l’avenir, évolutif, offrant de nombreuses opportunités et une certaine liberté. Entourée d’une équipe à manager, l’ingénieure participe aux grands enjeux de demain qui sont entre autres l’accès de tous à l’énergie, l’eau, la santé, aux transports et à la communication.

Comme Delphine Bossu, ingénieure d’essais matériaux et usinage chez Areva au Creusot, Lorelei Genevey responsable d’équipe maintenance et postes sources chez ERDF à Vienne en Isère, ou encore Lucie Daujean ingénieure géomètre-topographe chez 2AGE Conseils à Lux, les marraines ont pu informer les jeunes filles sur la variété des métiers et les divers parcours de formation.

Chaque marraine a fait son possible pour susciter des vocations pour ces métiers d’avenir et donner de l’ambition à toutes ces jeunes filles. Dorénavant c’est à elles d’oser se lancer dans ces filières scientifiques et techniques, qui souhaitent diversifier leur recrutement en accueillant davantage d’étudiantes. Une meilleure représentation des femmes chez les ingénieurs, permettra de faire évoluer la technologie, en créant des solutions plus diverses et davantage en phase avec la société.
 
Les lycéennes ont été sensibles aux témoignages des ingénieures, puisqu’en fin d’après-midi plusieurs ont noté leur adresse mail, afin de leur apporter plus de précisions et de les aider à construire leur projet de formation.

cluny


cluny


Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice