ac-dijon

Personnels vie scolaire

Barre de partage

Comment devenir auxiliaire de vie scolaire (AESH) ?

La Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale de la Côte-d’Or (DSDEN 21) organise des commissions de recrutement d’AESH pour l’accompagnement des enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire dans les 1er et le 2nd degrés.


Si la mission d'accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH) vous intéresse, vous avez deux possibilités

  • Si vous êtes éligible au contrat CAE-CUI (contrat d’accompagnement dans l’emploi – contrat unique d’insertion - renseignements à obtenir auprès de Pôle Emploi), vous envoyez une lettre de motivation et un Curriculum Vitae (CV) à la DSDEN 21 – Pôle des unités d’enseignement de la Côte-d’Or (UNEC) – Bureau des ASEH (agents chargés de la scolarisation des élèves handicapés). Vous pourrez postuler pour un poste d’employé « vie scolaire » (EVS) à mission d’AVS. Ces contrats sont des contrats de droit privé et ne peuvent excéder 2 ans sauf exceptions réglementaires. La rémunération est d’environ 670 euros nets mensuels pour 20 heures hebdomadaires de travail.

  • Si vous êtes titulaire d’un diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne (diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale, diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou mention complémentaire aide à domicile, …), vous envoyez une lettre de motivation et un Curriculum Vitae (CV) à la DSDEN 21 – Pôle des unités d’enseignement de la Côte-d’Or (UNEC) – Bureau des AESH (agents chargés de la scolarisation des élèves en situation de handicap). Vous pourrez postuler pour un poste d’accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH). Ces contrats sont des contrats de droit public d’un an, renouvelables dans la limite de six ans. La rémunération est d’environ 587 euros nets mensuels pour 20 heures 30 hebdomadaires de travail.

    Peuvent être dispensées de la condition de diplôme les personnes ayant exercé pendant au moins deux ans des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap.

Courriel : unec21.appui1@ac-dijon.fr
Voie postale : Direction des services départementaux de l’éducation nationale de la Côte-d’Or
Bureau ASEH
2 G rue général Delaborde BP 81921  21019 DIJON CEDEX                         

Vous serez ensuite contacté(e) pour passer un entretien de recrutement pour un poste à mission d’AESH.

Les finalités d’intervention de l’AESH

Les AESH apportent une aide humaine qui répond à des besoins particuliers de l’élève liés à des déficiences motrices, sensorielles, intellectuelles, psychiques ou à une maladie invalidante. L’AVS contribue à la réalisation du PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) de l’élève. Il permet notamment à l’élève de développer sa capacité d’autonomie, de communication et d’expression.

La décision d’accompagnement est prise, suite à la demande de la famille, par la Commission des Droits et de l’Autonomie installée à la Maison Départementale des Personnes Handicapées du département. La CDA se prononce sur la nature de l’aide (individuelle  ou mutualisée, accompagnement matériel, pédagogique, social..., la quotité horaire).

Comment obtenir un accompagnement pour son enfant ?

Il appartient aux parents de l’élève, en lien avec le référent pour la scolarisation des élèves handicapés, de faire la demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) :

Maison Départementale des Personnes Handicapées de Côte-d’Or :
1, rue Joseph Tissot 21000 DIJON – Tél. : 0 800 80 10 90
www.mdph21.fr/scolarite.html

Les modalités d’intervention de l’AESH

1) L'AESH exerçant une aide individuelle ou mutualisée peut être amené à effectuer quatre types d'activités :

  • Des interventions dans la classe définies en concertation avec l’enseignant (aide pour écrire ou manipuler le matériel dont l’élève a besoin) ou en dehors des temps d’enseignement (interclasses, repas, ...). L’AESH peut aider à l’installation matérielle de l’élève au sein de la classe (postes informatiques, aides techniques diverses, ...), une aide pratique, rapide et discrète permettant à l’élève de trouver la disponibilité nécessaire à sa participation aux activités de la classe. Il peut également s’agir d’une aide aux tâches scolaires lorsque l’élève handicapé rencontre des difficultés pour réaliser, dans des conditions habituelles d’efficacité et de rapidité, les tâches qui lui sont confiées.

  • Des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières : en lui apportant l’aide nécessaire dans tous les actes qu’il ne peut réaliser seul, l’AESH permet à l’élève d’être intégré dans toutes les activités qui enrichissent les apprentissages scolaires. Sa présence permettra également que l’élève ne soit pas exclu des activités physiques et sportives, dès lors que l’accessibilité des aires de sports est effective.

  • L’accomplissement de gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou paramédicale particulière constitue une aide à l’élève. Cet aspect important des fonctions de l’AESH exige que soit assurée une formation à certains gestes d’hygiène ou à certaines manipulations, ne requérant pas de qualification médicale.
  • Une collaboration au suivi des projets  personnalisés de scolarisation de l’élève (réunions d’élaboration ou de régulation du projet personnalisé de l’élève, participation aux rencontres avec la famille, réunion de l’équipe éducative, ...).

2) Les dispositifs spécialisés peuvent recevoir l’aide d’un AESH exerçant une aide collective :

  • les classes d’intégration scolaire (CLIS) en école maternelle ou élémentaire,
  • les unités locales d’inclusion scolaire (ULIS) en collège ou lycée.




Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice