Fermeture

  ac-dijon

Groupe Académique d'Aide et d'Accompagnement (G3A)

Objectifs et atouts d'un accompagnement

L’accompagnement des établissements scolaires et des écoles associées vise à favoriser les bonnes pratiques, à installer une dynamique interactive au sein des équipes, à développer des compétences internes et collectives, à définir les besoins spécifiques, et à remobiliser les équipes autour d’un projet commun pour permettre aux unités d’enseignement d’atteindre leurs objectifs. Il se fonde sur une auto-analyse de leurs pratiques et de leurs résultats, sur une analyse externe participative de leurs organisations pédagogiques et sur un plan concret d’actions opérationnelles.

Une offre de service spécialisée dans l’accompagnement des professionnels d’enseignement et d’éducation à la réalisation de leurs objectifs ;

  • Une intervention de personnels d’encadrement des premier et second degrés formés à l’expertise en position de tiers. Ces intervenants s’appuient sur une analyse des situations d’apprentissage, de leurs organisations et de leur interaction ;
  • Un programme d’accompagnement adapté et négocié avec les acteurs de l’unité d’enseignement. L’accompagnement peut s’appuyer sur des modules de formation, une guidance pédagogique, le concours d’experts, ...
  • Une mise en oeuvre d’interventions et d’accompagnements suffisamment flexibles pour s’adapter aux besoins exprimés par les équipes en place et prendre en compte leurs réalités contextuelles.

Le cadre général d’interventions

Les interventions s’inscrivent dans une approche systémique permettant une analyse des situations professionnelles qui se base sur les apports de la communauté éducative.

  • Une approche synchronique centrée sur les professionnels présents, dans leur situation, au moment présent, avec leurs besoins, leurs attentes ;
  • Une approche différenciée : intervention qui s’appuie sur les professionnels, ce qu’ils savent, ce qu’ils amènent et qu’ils font émerger, ce qu’ils mutualisent en termes de connaissances et de compétences ;
  • La mise en oeuvre d’un cadre d’intervention sécurisant pour tous qui libère la parole et qui permette aux participants d’interroger leurs pratiques professionnelles.

Démarche fondée sur une éthique de la responsabilité

Réalisée par des personnes extérieures à l’établissement, l’analyse externe partagée des unités d’enseignement n’est ni un contrôle ni un audit. Elle n’a pas pour objet la vérification d’une conformité́ à des normes, ou l’évaluation d’une valeur ajoutée. Elle s’articule avec l’auto-évaluation dont elle peut reprendre les thématiques. L’analyse externe partagée vise à apporter un regard extérieur, à objectiver les résultats de l’auto-évaluation et s’attache à l’observation des pratiques pédagogiques à même de porter tous les élèves vers la réussite.
Ces deux modes d’analyse sont donc complémentaires et s’enrichissent mutuellement. Ils doivent amener à la proposition d’un plan d’actions spécifique et opérant.

Pour que la démarche soit efficace :

  • Le respect de l’autonomie
  • Le respect des missions de chacun
  • La confidentialité
  • L’engagement mutuel
  • La transparence
  • La bienveillance

La démarche globale de l’accompagnement pédagogique donne lieu à un contrat, point d’ancrage du protocole qui en découlera. Celui-ci permet, après une phase de discussion entre l’équipe de direction et les accompagnateurs, de rendre visible les objets et les objectifs partagés de l’accompagnement. Le contrat est co-signé par le chef d’établissement et/ou l’inspecteur de la circonscription et les deux pilotes de l’accompagnement. C’est un outil de communication auprès de la communauté éducative qui sera présenté, pour information, au conseil d’école et/ou conseil d’administration.

Le contrat d’accompagnement ainsi que ses éventuels avenants sont transmis par le chef d’établissement à l’IA-DASEN.
G3A

Analyse externe participative

Cette phase est un moment décisif de la démarche. Elle nécessite une préparation minutieuse du chef d’établissement et de l’inspecteur de circonscription (dans le cas où les écoles de secteur sont impliquées). Elle doit permettre de concilier trois exigences :

  • définir les axes de progression propres à l’établissement et dégager une thématique qui deviendra pour le groupe académique l’objet d’étude ;
  • fédérer la communauté éducative (dans sa représentation la plus large) autour des axes de progrès prédéfinis autour de l’objet d’étude (thématique) et libérer l’expression de tous ceux qui participeront à la démarche ;
  • recueillir l’avis du conseil pédagogique et/ou du conseil des maîtres en vue d’une présentation au conseil d’administration et/ou du conseil d’école.

Ce temps de travail mêle l’auto-évaluation de l’établissement, le diagnostic du chef d’établissement, le contrat d’objectif, le projet d’établissement et/ou le projet d’école. Ces composantes peuvent avoir été construites dans une temporalité différente sachant que les points de convergence sont nombreux.

Plan concret d'actions opérationnelles

Le plan concret d’actions opérationnelles d’une école et/ou d’un établissement regroupe l’ensemble des actions retenues par la communauté éducative et par les membres du groupe académique au regard de la stratégie pédagogique analysée et des objectifs de progrès visés. Il est mis en oeuvre sur un calendrier séquentiel alternant des temps d’action et des temps d’auto-évaluation.

Le plan concret d’actions opérationnelles peut comprendre :

  • une mobilisation particulière des inspecteurs référents d’établissement (IRE)
  • un plan de formation spécifique des personnels ;
  • une expertise pédagogique et/ou didactique pour une action particulière ou dans un domaine pédagogique particulier ;
  • un accompagnement d’un projet innovant, d’une expérimentation ;
  • une recherche-action en partenariat avec des universitaires ;
  • l’appui d’un expert du pilotage de la pédagogie ;
  • ...



gaap

Evolution du dispositif

Le GAAP évolue dans ses missions et ses attributions. Il se nomme désormais Groupe académique d'aide et d'accompagnement (G3A) et accompagnera les unités d'enseignement. Composé à parité de chefs d'établissement et d'inspecteurs 1er et 2nd degré, ce groupe aidera les établissements qui le souhaitent.

Dans le cadre de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République de nombreuses évolutions ont été entreprises :

  • mise en place de quatre nouveaux cycles d’enseignement ;
  • introduction de nouveaux enseignements ;
  • entrée en vigueur des nouveaux programmes de la scolarité obligatoire ;
  • déploiement du plan numérique.

Pilotes académiques

Thierry FALCONNET
thierry.falconnet@ac-dijon.fr
Claude VALTAT
claude.valtat@ac-dijon.fr
Philippe VELTEN
philippe.velten@ac-dijon.fr
Lionel JEANNERET
lionel.jeanneret@ac-dijon.fr

MEMBRES

IA-IPR
Fabrice BERTRAND
Sandrine INGREMEAU
Ulf SAHLMANN
Isabelle SAUVAGEOT
Claude VALTAT
IEN

Patrice BASSET
Céline NOTEBAERT
Thierry FALCONNET
Paul SIERRA MORENO
Sophie PROST
Philippe VELTEN

CHEF D'ETABLISSEMENT
Xavier BALLAND
Jean-Christophe BOURSE
Dominique COURBON
Philippe DIRY
Agnès GAITTET
Bruno HEIN
Michelle JACQUINOT
David MANGOT
Jean-Claude MEUNIER Christophe MORAT
Fabrice ROUSSEAU
Pascale SOVCIK

Documents à consulter

Le rapport de visite en Rhénanie Palatinat, février 2012 : participants L. JEANNERET, MF DURNERIN, G. LION, C. STUDENY, P. GRAND et C. VALTAT ; P. VELTEN y participera l'année suivante avec P. GRAND.
Visite d'étude en Rhénanie Palatinat

La visite d'étude en septembre 2010 en FINLANDE : N. LANAUD-LECOMTE, C. STUDENY et C. VALTAT
Finlande autoévaluation

La visite d'étude en ECOSSE, mars 2011 : P. VELTEN.
Evaluation des établissements en Ecosse
Annexes Ecosse

How good is our school


Union européenne 2012 :

"Évaluer pour améliorer les acquis de lʼapprentissage ; messages pour les politiques dʼassurance qualité"

  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice