Campagne 2021 : "À nous les colos"

À l’approche des vacances estivales, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports renouvelle sa campagne de communication "À nous les colos".

Chaque année, environ un million d’enfants et de jeunes partent en colonies de vacances et peuvent ainsi avoir accès à des activités sportives, linguistiques et culturelles. Riches du savoir-faire de plus de 43 000 animateurs BAFA, qui sont formés chaque année, les colonies de vacances constituent une formidable opportunité d’ouverture et d’échange.

Les longues périodes de confinement, puis de déconfinement progressif depuis l'an passé, ont bouleversé le quotidien des enfants et des jeunes en limitant leurs interactions sociales et en rendant plus difficile les réponses à leurs besoins psychologiques, cognitifs et physiques, nécessaires à leur épanouissement.

Dans ce contexte, la campagne de communication "À nous les colos" 2021 a pour objectif de (re)mettre en avant l’intérêt des colonies de vacances auprès des enfants et de leurs familles, leurs bénéfices et enjeux (expérience de vie collective, mixité sociale, découverte d’activités, etc.), mais également la diversité des choix qui s’offrent à eux.

La campagne s’inscrit logiquement dans un contexte sanitaire post-confinement. Les images et les messages évocateurs, mis en scène avec l’utilisation du préfixe (RE), permettent de présenter les colonies de vacances à travers des "expériences" vécues comme autant de moments de vie, de joie et de partage tout en répondant aux nouvelles angoisses potentielles des parents ; sans jamais utiliser de termes anxiogènes comme "sécurité", "sanitaires", "mesures", ou encore "protocole".

Face à la persistance des enjeux de la crise sanitaire et dans le prolongement des actions menées dans le cadre de la continuité pédagogique, l’opération Vacances apprenantes sera également reconduite pour les vacances d’été 2021. "Les colos apprenantes" qui font partie de ce dispositif associent renforcement des apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable, afin que les enfants et les jeunes puissent mettre à profit les deux mois de vacances d’été pour consolider leur savoir et aborder la rentrée scolaire dans de bonnes conditions.

Labellisés par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, ces séjours ouverts à toutes les familles bénéficient d’une aide de l’État pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine).

Cette volonté est d’autant plus importante que, chaque année, ce sont plus de 3 millions d’enfants qui n’ont pas la chance de partir en vacances.

"Les Vacances apprenantes offrent la possibilité à des milliers d’enfants de découvrir le bonheur des colonies de vacances, qui sont des expériences uniques pour s’amuser tout utilisant ses savoirs autrement, pour découvrir la nature, partir à l’aventure, apprendre à vivre ensemble… pour grandir tout simplement", a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

"Les colonies de vacances sont des étapes essentielles pour les jeunes, en leur offrant souvent leurs premières expériences de vie hors du cadre familial. Leur quotidien a été bouleversé ces quinze derniers mois et ces vacances doivent être l’occasion de se retrouver, de faire des rencontres et de nouvelles découvertes !", a déclaré Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement.

En savoir plus : https://jeunes.gouv.fr/encolo