La jeunesse et la vie associative

Pour élaborer et mettre en œuvre sa politique en matière de jeunesse, le ministre de l’Education nationale est assisté de la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA).

Recherchez par mot-clés

L'académie

La direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative élabore, coordonne et évalue les politiques en faveur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative.

Les politiques menées en faveur des jeunes s’inscrivent dans une dynamique transversale, interministérielle et partenariale.
Cela suppose une mise en mouvement de l’ensemble des acteurs des politiques publiques, dans tous les secteurs, pour améliorer la situation des jeunes et les placer en situation de partenaires et d’acteurs des politiques qui les concernent.

Le directeur de la DJEPVA est le délégué interministériel à la jeunesse ; il assure la préparation des délibérations et le suivi des décisions du comité interministériel de la jeunesse. Il coordonne la mise en œuvre des actions menées par les différents ministères en faveur des jeunes en veillant à y associer l’ensemble des acteurs et des partenaires y contribuant. L’accès des jeunes à l’information et à leurs droits fait l’objet d’une attention particulière.

Un document de politique transversale (DPT) "Politique en faveur de la jeunesse" dont la DJEPVA assure la réalisation, décrit l’effort de l’État (tous ministères confondus) en faveur de la jeunesse. Celui-ci s’élève à 86 milliards d’euros en faveur des 3-30 ans pour l’année 2016.

Les associations occupent une place essentielle dans la vie collective de la Nation et le fonctionnement de notre modèle de société. Avec 20 millions d’adhérents, 15 millions de bénévoles mais aussi 1,8 million de salarié – soit 10 % des emplois privés, ce secteur est à la fois un ferment de cohésion sociale et un acteur économique majeur. La DJEPVA concourt à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique de développement de la vie associative en veillant en particulier à simplifier et à sécuriser le cadre juridique dans lequel les associations développent leur action, en promouvant la reconnaissance, par l’ensemble des pouvoirs publics, de l’initiative associative et en développant de nouveaux services au bénéfice des associations.

Au titre de la promotion de l’engagement, la DJEPVA, dans sa mission de tutelle de l’agence du service civique, veille à la montée en charge du servi ce civique dans la perspective de sa généralisation effective, afin que l’ensemble d’une classe d’âge soit mis en situation d’accomplir ce service.

Retrouvez toutes les informations utiles sur : https://jeunes.gouv.fr