Notre École, faisons-la ensemble

Dans le cadre des travaux du Conseil national de la refondation, il est désormais indispensable de faire émerger, au niveau local, des initiatives de nature à améliorer la réussite et le bien-être des élèves, et à réduire les inégalités scolaires.

Tels sont les objectifs des concertations locales qui se déploieront progressivement à partir de ce mois d’octobre dans les écoles, collèges et lycées volontaires, avec pour perspective la liberté d’innovation des équipes, portée par une dynamique collective.

Ces concertations seront ouvertes sur tout le territoire français aux personnels, aux familles, aux élèves, ainsi qu’aux élus locaux, représentants d’associations, acteurs du tissu économique local, etc

Cette démarche est composée de trois étapes facultatives, distinctes l’une de l’autre :

  • mettre en place une concertation initiale : les concertations se tiendront dans les établissements scolaires sous le pilotage des directeurs d’école et chefs d’établissement, et selon les modalités arrêtées avec les équipes éducatives.
  • élaborer un projet pédagogique : ce projet a vocation à nourrir le projet d’école ou d’établissement. Il ne s’y substitue pas. L’idée est d’enrichir l’existant ou de créer un projet pédagogique qui s’y adosse. Aucun cahier des charges n’est imposé aux équipes.
  • solliciter un financement : les projets pédagogiques pourront être financés dans le cadre d’un fonds de soutien pédagogique doté de 500 millions d’euros sur le quinquennat.

Les cellules académiques pour la recherche, le développement, l'innovation et l'expérimentation (CARDIE), les référents académiques CNR et les équipes de réseau Canopé, qui ont suivi une session de formation, seront chargés d’accompagner les équipes qui le souhaiteront.
 

Un guide et des ressources sont mis à disposition de l’ensemble des parties prenantes sur le site Éduscol.

Mise à jour : décembre 2022