ac-dijon

Enseignement de spécialité en Terminale L

Dans le cadre de la réforme du lycée initiée à la rentrée 2010, un nouvel enseignement de spécialité est proposé aux élèves de terminale L à partir de la rentrée 2012 : droit et grands enjeux du monde contemporain.

A LA UNE +

 

Cet enseignement de 3 heures par semaine, vise à développer une culture juridique pour en comprendre les enjeux sociaux. l'objectif est de faire découvrir les notions générales du droit et de développer la réflexion autour de certains concepts majeurs de notre société.

Le programme est large et couvre les principaux aspects du droit : sources du droit, organisation judiciaire, droit de la famille, contrat, droit et l'entreprise, responsabilité, droit et Internet, droit du travail, droit constitutionnel, droit communautaire, droit international...

Une épreuve orale (coefficient 4) porte sur la présentation d'un dossier-projet choisi parmi les problématiques juridiques abordées pendant l'année.

Pourquoi suivre l'enseignement de spécialité "Droit et grands enjeux du monde contemporain" ?

  • Pour acquérir une culture juridique nécessaire en vue des concours administratifs, d'un BTS ou IUT tertiaire, d'une école de journalisme, d'une école de commerce, d'un Institut Études Politiques (IEP), ...
  • Pour le lycéen qui compte s'orienter vers des études de Droit et qui est intéressé par des professions juridiques : avocat, notaire, magistrat, huissier, commissaire de police, inspecteur des douanes, inspecteur du travail, ...
  • Pour mieux appréhender sa vie professionnelle, familiale et de citoyen, comprendre les rouages juridiques de la société.

Le contenu de la formation :

Introduction : les fonctions, les formations et les métiers du droit

  1. Les instruments du droit
    • 1.1 La loi
    • 1.2 La jurisprudence
    • 1.3 Le conttrat
  2. Des sujets du droit
    • 2.1 La personne
    • 2.2 Le justiciable
    • 2.3 Le travailleur
    • 2.4 Le propriétaire
    • 2.5 L'entreprise
    • 2.6 L'évolution de la famille
    • 2.7 Le sexe et le droit
    • 2.8 La vie, le corps, la santé
    • 2.9 Égalité et lutte contre les discriminations
    • 2.10 Internet et le droit
    • 2.11 L'auteur d'une infraction
  3. L'organisation du droit
    • 3.1 L'organisation juridirectionnelle de la France
    • 3.2 La Constitution
    • 3.3 Les relations internationales et le droit
    • 3.4 Une gouvernance mondiale ?
    • 3.5 Questions mondiales et réponses internationales (environnement-climat, dette, fiscalité, criminalité, flux migratoires)
    • 3.6 La protection européenne des droits de l'homme
    • 3.7 Le droit de l'Union européenne

Consulter le programme

Prise en charge pédagogique de l'option de TL Droit et grands enjeux du monde contemporain et de l'enseignement de spécialité de TS Informatique et sciences du numérique

L'épreuve de spécialité de droit et grands enjeux du monde contemporain

Les modalités de l'épreuve d'enseignement de spécialité de "Droit et grands enjeux du monde contemporain" ont été précisées par la note de service N°2012-005 du 5-1-2012

L'épreuve est orale, d'une durée de 20 minutes, sans temps de préparation, pour un coefficient de 4.

  • Objectifs de l'épreuve

L'épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à analyser des situations juridiques, afin d'en dégager les enjeux sociaux, d'expliciter la manière dont le droit s'en saisit et de proposer des solutions en mobilisant une argumentation juridique.

Les différentes parties de l'épreuve visent à évaluer les capacités du candidat à :

- mobiliser des connaissances juridiques pour analyser une situation concrète ;
- repérer les enjeux et/ou les problématiques du sujet abordé dans le cadre de son projet ;
- proposer la ou les solutions juridiques possibles ;
- présenter oralement et avec clarté une argumentation juridique en utilisant le vocabulaire adapté.

  • Modalités de l'épreuve

L'épreuve porte sur le programme d'enseignement de "Droit et grands enjeux du monde contemporain" de la classe de terminale L. Elle sanctionne un projet réalisé par le candidat au cours de l'année scolaire. Si le projet peut être collectif, son évaluation par le jury est individuelle.
Le candidat se présente à l'entretien muni de son dossier-projet. Celui sert uniquement de support à l'épreuve et n'est pas évalué en tant que tel.

L'épreuve est organisée en deux parties

- Première partie (10 minutes maximum) (notée sur 10 points) - Évaluation d'un projet et soutenance orale : le candidat effectue une présentation orale de son projet, pendant laquelle il n'est pas interrompu. Il s'appuie pour cela sur un dossier-projet d'environ 5 pages, hors annexes. Il peut se munir de documents annexes pour illustrer la présentation de son dossier.

- Deuxième partie (temps restant des 20 minutes) (notée sur 10 points) - Dialogue argumenté : le jury interroge le candidat sur différents aspects de son projet et sur son lien avec quelques notions du programme, puis élargit ce questionnement aux autres compétences spécifiées dans le programme. Cette interrogation a notamment pour but de vérifier que le candidat s'est approprié les notions fondamentales et sait les utiliser dans un contexte particulier.

  • Composition du jury

Les candidats sont évalués par un examinateur ayant en charge l'enseignement de droit et grands enjeux du monde contemporain.

Modalités de l'épreuve - note de service n°2012-005 du 05-01-2012

  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice