Toute l'actualité

Barre de partage

Le collège Centre du Creusot lauréat du concours Non au Harcèlement
Concours

Quatre élèves de 4ème du collège Centre ont été distinguées dans la catégorie cycle 4 pour leur affiche de sensibilisation. C'est la toute première fois qu'un établissement de l'académie de Dijon remporte ce prix.

« Dès le départ, en même temps que l'image d'un ado au bord du gouffre, on avait cette image en tête d'une personne dont la vie finalement ne tient plus qu'à un fil. » ont expliqué les auteures de l’affiche. « Cette partie du "slogan" a tout de suite été une évidence pour nous. Nous l'avions choisie depuis le début et c'est autour de cette question que nous avons construit le reste. Les mains apportent un double message. Elles représentent les mains des harceleurs, "ceux qui tirent les ficelles", qui jouent avec le "fil de la vie" de la victime qui est en position de marionnette. Mais nous voulions que le spectateur puisse donner libre cours à son imagination.
On a beaucoup insisté sur le rôle clé des témoins dans une situation de harcèlement. Que ce soient des témoins actifs ou des témoins passifs, tous ont un rôle. Et tous ont le devoir de signaler une situation de harcèlement dont ils sont témoins. Au-delà du civisme et de la morale, c'est une question de non-assistance à personne en danger ! Ce sont eux au final qui ont le pouvoir de dénoncer la situation et faire en sorte qu'elle cesse. C'est à eux que s'adresse l'affiche avant tout ! La suite du message nous est alors devenue évidente. Il y a un choix à faire. La vie de la victime ne tient plus qu'à un fil. Le spectateur, et au-delà le témoin, doit se positionner. Seras-tu celui qui coupe ce fil ? Seras-tu celui qui retient ? »

L’affiche lauréate :

affiche

Le coup de cœur académique a été décerné au collège Marcelle Pardé de Dijon pour sa vidéo « La solution » :


Le prix Non au harcèlement
Ce concours donne la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu'ils s'expriment collectivement sur le harcèlement et le cyberharcèlement à travers la création d'une affiche ou d'une vidéo. Ainsi, il offre aux élèves et aux équipes pédagogiques et éducatives l'opportunité de débattre en classe de ces problématiques, afin de mieux cerner les enjeux, et ainsi, de prévenir plus efficacement les risques liés à ces violences.
Au national, 1497 projets ont été déposés par 45 968 élèves pour cette édition 2020.



Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice