Toute l'actualité

Barre de partage

Prix du concours "Jeunes reporters pour l'environnement"
Concours

Jeudi 2 juillet a eu lieu la cérémonie de remise des prix du concours "Jeunes reporters pour l’environnement" au cours de laquelle l’article de presse rédigé par Arthur CAILLEAU, élève de seconde au Lycée Raoul Follereau de Nevers a été primé.

Ce projet « Jeunes reporters pour l’environnement » a débuté dans une classe de seconde au mois de novembre 2019 sous l’impulsion de deux enseignants « motivés », Madame DUTOUR, professeur de français et Monsieur MOUROT, professeur de physique-chimie : son objectif était de développer l’esprit critique des élèves à travers un projet fédérateur sur l’environnement ; de nos jours, personne ne peut rester insensible face aux problèmes liés à l’environnement, au développement durable. Face aux informations que l’on peut obtenir dans notre vie quotidienne (journaux télévisés, réseaux sociaux, émissions radio, magazines et journaux papiers…), nous sommes amenés à nous interroger, à réfléchir, à mener certaines investigations pour vérifier le contenu de ces informations, à exercer notre esprit critique pour « échapper » aux « Fake-News » qui sont de plus en plus nombreuses dans ce monde « connecté » et qui touchent tous les domaines.

D’où l’idée de ce projet pluridisciplinaire pour travailler, avec les élèves, sur cette thématique de l’environnement en lien avec les moyens d’information et de communication « actuels », travail qui permettrait de développer les compétences liées à la démarche scientifique (et qui l’on retrouve dans la démarche journalistique) : observer le monde, expliquer les phénomènes, évaluer les informations et leurs sources, argumenter, se servir des connaissances comme tremplin pour inventer le futur… afin d’être un citoyen « éclairé » !
L’esprit critique permet de développer chez les élèves le sens de l’observation, la curiosité pour la découverte des causes des phénomènes, l’imagination raisonnée associée à l’ouverture d’esprit et la créativité afin de se forger un avis le plus juste possible sur notre monde au quotidien.

Ce projet fait une part belle à l’éducation aux médias et aux sciences en général à travers les disciplines qui sont impliquées : français, physique-chimie et dans une moindre mesure les sciences numériques et technologie [SNT. Ce travail est également encadré pour les documentalistes du lycée.

Compétences mises en œuvre par le biais de ce projet :

  • Observer le monde qui nous entoure, ses objets, ses phénomènes.
  • Expliquer des phénomènes, des événements, des mécanismes, des causes et des effets.Evaluer la fiabilité des sources d’information et les contenus relayés par des textes, des images ou des vidéos.
  • Argumenter et débattre autour de thématiques liées à l’environnement avec de réaliser des reportages sous forme d’articles de presse (article en ligne, émission

radio, reportage vidéo).

Mise en œuvre du projet :
Le travail a été effectué en équipe de deux ou trois personnes, à raison d’une heure par semaine principalement en parallèle de l’accompagnement personnalisé
Le fil rouge de ce projet est la participation au concours international « Jeunes reporters pour l’environnement ».
Chaque équipe, qui travaille sur une thématique différente, devait donc réaliser un article à travers différents angles (chaque élève abordant un angle différent), et pour chacune des thématiques abordées, les élèves devaient réaliser une ou plusieurs interviews au sein de la radio lycéenneBac FM (qui est au sein du lycée) avec des intervenants « locaux », afin d’approfondir les différents aspects mis en jeu.
Plus d’une quinzaine d’interviews étaient prévues et planifiées au mois de mars…
Malheureusement, la crise sanitaire et le COVID 19 sont passés par là !
Au final, seulement trois interviews ont pu être réalisées et un seul article complètement finalisé. Les podcasts de ces interviews sont disponibles sur le site web de Bac FM.

Les 12 thématiques abordées dans le cadre de ce projet par les différentes équipes
impliquées :

1 ] Biodiversité et abeilles
2 ] Biodiversité et agriculture biologique / raisonnée
3 ] Le recyclage de certains « déchets électroniques » (ordinateurs…)
4 ] Mes gestes « zéro déchet »
5 ] Pollution plastique : de la Loire à l’océan…
6 ] Pollution lumineuse et ciel nocturne
7 ] Pollution de l’air
8 ] Les risques d’inondation liés à la Loire
9 ] Notre empreinte écologique à travers nos habitudes « numériques »
10 ] La canicule et nos comportements
11 ] Mieux manger, moins gaspiller, moins polluer
12 ] Préservation d’une espèce menacée, les chauves-souris

Le Lauréat du concours général « Jeunes reporters pour l’environnement »
Au final, l’article de presse rédigé par Arthur CAILLEAU et intitulé « Avoir un Cloud, c’est pratique mais est-ce écologique ? » est lauréat dans sa catégorie pour l’édition 2019-2020. Son article met en évidence l’impact de notre empreinte écologique dans le domaine du numérique, principalement à travers nos habitudes de consommation numérique. Il propose à chacun d’entre nous des gestes simples mais essentiels pour limiter cette pollution numérique, des gestes que l’on peut faire au quotidien pour l’avenir de notre planète.

Pour consulter l’article du jeune lauréat Arthur Cailleau : , cliquez ici.

cloud1

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice