Toute l'actualité

Barre de partage

Les ateliers du collège Saint-Cyr (Saône-et-Loire) : « la main à la pâte »
En direct des écoles, collèges et lycées

Depuis plusieurs années, le collège Saint-Cyr de Matour en Saône-et-Loire expérimente des ateliers transversaux avec les élèves de 6e et 5e. Les élèves y développent compétences et curiosité à travers deux heures d'activités par quinzaine en ateliers thématiques.

Animés par l'équipe éducative au sens large, enseignants de disciplines littéraires et scientifiques, professeur-documentaliste, CPE, AED, les ateliers sont élaborés par leurs animateurs en fonction de leurs affinités et compétences propres, afin de proposer des thématiques transversales, dans lesquelles des compétences du socle commun peuvent être travaillées, mais non évaluées. Ces ateliers ont bien entendu pour finalité d'accroître la motivation et le plaisir des élèves dans leur rapport aux apprentissages, mais également de développer imagination et créativité, engagement citoyen ainsi que d'améliorer le climat scolaire.

Les élèves bénéficient d'environ quatre mois pour « tester » trois ateliers différents avant d'être inscrits dans un atelier « définitif ». A la fin de l'année, les familles sont invitées à découvrir les réalisations des différents groupes : pièce de théâtre, aménagement d'espaces verts, expositions, court-métrage, etc., selon le projet propre de chaque atelier.

Cette journée, qui a lieu dans les tout derniers jours du calendrier scolaire, est l'occasion d'un moment festif où parents, enseignants, personnels éducatif, administratif et technique, peuvent échanger autour de projets qui mettent avant tout en valeur les élèves. Certains trouvent d'ailleurs ici l'occasion de manifester des talents qui ne disposent pas toujours de voie d'expression au sein des disciplines scolaires.

Des élèves très « nature » !

Quelques ateliers sont devenus récurrents et remportent chaque année de nombreux suffrages. Il s'agit par exemple des ateliers « nature » (6e) et « pêche » (5e), animés par M. Sevelinge (mathématiques) et M. Bonichon (SVT). Plébiscités par les élèves, ces deux ateliers opèrent dans l'esprit d'un dispositif tel que « la main à la pâte ». Les élèves ont pour mission de gérer, entretenir et aménager les espaces verts de l'établissement, comprendre et maintenir de petits écosystèmes, assurer les opérations de collecte du tri sélectif au sein de l'établissement. Ils découvrent en outre, au détour des séances, des animaux et plantes méconnus, apprennent à apprivoiser leur appréhension face à certains insectes et doivent surtout acquérir et mettre en œuvre un réel sens de l'autonomie pour le bon fonctionnement de ces ateliers.

C'est dans le cadre de l'atelier « nature » que plusieurs massifs ont été plantés, mêlant arbres fruitiers, arbustes et fleurs. Ces massifs ont donné l'idée aux élèves d'installer dans la cour du collège des bancs en vis-à-vis afin de créer des espaces de discussion confortables et conviviaux.

La nature et les actions en faveur du développement durable rencontrent toujours un vif succès auprès des collégiens de Matour. Chaque année, les élèves de 5e participent avec enthousiasme à l'opération « Nettoyons la nature », animée par M. Bonichon, durant laquelle ils inspectent la commune pour traquer tous les déchets abandonnés, avant de les trier et d'analyser leurs impacts respectifs sur l'environnement.

Des expériences diverses

D'autres ateliers sont également devenus des rendez-vous réguliers : « jeux de société », par Mme Lory-Laplace (CPE), « court-métrage » (5e), par M. Jouy (français), « Gi-Qong », par Mme Balthazard (AED).

Certains évoluent au fil des années, selon les intervenants : « mythes et légendes » (6e) et « palais et châteaux » (5e), en  2015-2016, par Mme Romano (professeur-documentaliste), « généalogie » en 2014-2015, par M. Logerot (professeur-documentaliste), « masques et livres-animés » (création d'un folioscope) en 2012-2013, par Mme Viverge (physique-chimie), « musique » (création d'une bande-son) en 2011-2012, par M. Delechamp, pour ne citer que ceux-là.

Si la taille du collège (moins de 300 élèves) et son caractère rural contribuent à accroître les liens sociaux entre les élèves, la présence des ateliers confortent ces liens puisque les élèves, durant deux années, sont amenés à se rencontrer au-delà de la classe proprement dite. Ainsi, d'ateliers en AP et  de groupes de langues en option DP3, les élèves acquièrent une vision globale de l'établissement et développent des liens au-delà de la classe, réduisant ainsi les risques d'ostracisme de certains d'entre eux.


main


main


main

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

sve

Saisir les services de l'Etat

SERV12

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services

L'actualité de la rectrice