Les projets des équipes éducatives

Les équipes éducatives de l'académie de Dijon mènent de nombreux projets autour des valeurs de la République.

Année scolaire 2021-2022

Action de groupe "Kaleidoscopa" - Inside Out Projet

Dans la continuité du projet Kaléidoscope (voir ci-dessous pour l'année scolaire 2020-2021), cette nouvelle action s'inscrit dans le cadre d'un projet d'art international et participatif initié par le photographe français JR. Né avec la révolution Tunisienne de 2011, cette plateforme a pour vocation d'aider les communautés d’idées du monde entier à défendre leur message en affichant des portraits grands formats dans l'espace public. Dix ans plus tard c'est près de 400 000 personnes issues de 138 pays qui ont participé au projet Inside Out. Au total, plus de 2000 actions ont été menées, autour de sujets aussi variés que le féminisme, le racisme, le changement climatique, la diversité.

Le projet de la Porte Guillaume à Dijon entendait défendre le mieux vivre ensemble en mettant en lumière la rencontre des élèves et des enseignants de trois établissements côte-doriens (les collèges du Clos de Pouilly et Jean-Philippe Rameau à Dijon et Lazare Carnot à Nolay) qui ont reçu le prix de l'Audace artistique 2021.

Mise en oeuvre

Pendant les rencontres inter-établissements, un atelier animé par le service patrimoine de la ville de Dijon a présenté l’histoire de la Porte Guillaume, lieu à la fois emblématique et citoyen retenu pour l'exposition.

Pour réaliser cette galerie de 130 portraits, les élèves de deux collèges ont également bénéficié d'un coaching théâtral afin d'identifier et travailler sur les émotions ressenties lors d’une rencontre. À savoir : la surprise, la peur, le mépris, la tristesse, la joie, l'amour...

Durant les séances de prises de vues, les élèves ont fait tomber les masques rendus obligatoires du fait de la pandémie. Des visages très expressifs se sont alors révélés. Éclats de rires, étonnement ou timidité se sont donc invités sur la fresque présentée ici. C'est cette pluralité d'émotions provoquée par la rencontre qui la rend finalement si intéressante et universelle. Un travail de conception graphique a ensuite été mis en œuvre afin d'habiller le monument avec le portrait de tous les participants.

Cette action a été rendue possible grâce aux soutiens financiers de l'Académie de Dijon, de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, de l'Agence nationale de la cohésion des territoires, de la Dilcrah, de la Fondation Culture et Diversité, du Ministère de la Culture, de la ville de Dijon, du conseil départemental de Côte d'Or et d'AVS Communication.

Crédit : Arnaud Finistre

Année scolaire 2020-2021

Quand viendra le silence

Le jeudi 24 juin 2021, 22 élèves de 6° option théâtre du collège Rameau ont proposé deux représentations du spectacle intitulé Quand viendra le silence au théâtre de la Fontaine d'Ouche à Dijon.

Écrit et mis en scène par la comédienne et metteure en scène Gwendoline Rothkegel, assistée de la professeure de Lettres Céline Maglica, cette pièce est d’abord un hommage à Samuel Paty. Et c’est d’ailleurs sur cette scène inaugurale d’un meurtre que commence le récit.

Cette oeuvre évoque par ailleurs les valeurs de la République en proposant notamment de se confronter à cette question : que devient une société dans laquelle on bannit Laïcité au prétexte qu’elle est « relou » ?

En savoir plus

Semaine des valeurs de la République au collège André Malraux

Une "semaine des valeurs de la République" est organisée du 7 au 11 juin 2021 au colège Angré Malraux de Dijon durant laquelle la plupart des disciplines sont mobilisées.

En savoir plus

"La solidarité ne se confine pas"

Les élèves de la classe UPE2A du lycée Antoine (Chenôve) sont lauréats du concours "Reportage" organisé par Arte et Le CLEMI :

Ce concours, destiné aux collégiens de troisième et aux lycéens, a pour vocation de susciter une réflexion concrète sur le traitement et l'écriture audiovisuelle de l'information. Pour cette 16ème édition, les participants ont été invités à monter un reportage de deux à trois minutes à partir d’images d’un sujet diffusé dans Arte Journal sur le thème : « la réalité du confinement dans une banlieue populaire ». Deux collèges et deux lycées ont été primés parmi 70 établissements participants.

En savoir plus

Projet Kaléidoscope

Initié par le collège Clos de Pouilly et porté par Solenne LEVEQUE, professeur d'Histoire-Géographie-EMC, le projet Kaléidoscope permet la mise en relation de 150 élèves de 5ème, issus de 3 collèges de l’Académie de Dijon implantés dans des territoires différents (le collège REP Jean-Philippe Rameau, le collège rural Lazare Carnot de Nolay et le collège de proche périphérie du centre-ville de Dijon) afin participer à un parcours artistique, culturel et citoyen incluant des temps de découverte, de dialogue et de création autour des thèmes de la laïcité, du partage et des relations interculturelles.

Depuis deux ans, ce projet permet aux élèves de développer leur sens critique en abordant les thématiques liées à la singularité, l’altérité et le vivre-ensemble tout en en percevant la dimension historique des relations interculturelles, de la coexistence et de la coproduction des religions, du racisme, de l’antisémitisme et des discriminations et des complots d’hier à aujourd’hui.

Pour y parvenir des membres de la société civile tels que Lassana Bathily, l’historienne de l’art et membre de l’Institut européen en sciences des religions Isabelle Saint-Martin, le photo-reporter Arnaud Finistre, la responsable du CLEMI Nathalie Barbery, ont été sollicités et des parcours inter-musées sur la « culture en partage » entre le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, l’Institut du Monde arabe et les Archives nationales ont été réalisés.

Dans le cadre de résidences d’artistes longues, de Master Class ou d’ateliers pratiques, les élèves ont été initiés à la peinture, au street-art, à la linogravure, l’écriture poétique, la calligraphie, le dessin de presse, la photographie ou encore la caricature. Lors de ces moments, ils ont côtoyé de façon approfondie les artistes Combo et « Titus le Pèse-Nerf » ou encore le dessinateur Thibault Roy. Par la sensibilisation à ces techniques, les élèves ont réalisé un journal en ligne, une fresque kaléidoscopique monumentale installée à l’Institut du monde et utilisée comme support de communication de l’Institut pour la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, un mur de portraits, un livre d’artiste et une action de groupe « Inside Out ».

Ce projet d'inscrit dans une démarche partenariale concertée entre trois collèges de Côte d'Or, l'Institut du Monde arabe, l'association "La 25ème heure", le Conseil départemental de Côte d'Or et la Dilcrah. Il a reçu le label citoyen du Site-Mémorial du Camp des Milles, le prix académique VivaCité et il a été présenté par la Dilcrah lors de la deuxième édition du Prix Ilan Halimi.