Les prêts à court terme

Vous rencontrez un changement dans votre situation personnelle (maladie, perte d'emploi du conjoint, décès, séparation, divorce, ...) et/ou des difficultés pour faire face à des frais imprévus.

Vous pouvez bénéficier de prêts sans intérêts, à court terme - 24 mensualités au maximum (sans pouvoir toute fois excéder la durée du contrat pour les agents non titulaires)

Les modalités d’obtention d’un prêt

Les dossiers de demande de prêt sont instruits par l’assistant social des personnels. Un entretien préalable vous sera donc proposé où vous pourrez en toute confidentialité faire part de vos éventuelles difficultés ainsi que le montant et la durée du prêt que vous souhaitez contracter.
Votre demande sera présentée en C.D.A.S où un avis sera donné sur la recevabilité et du montant et de la durée du prêt.
Cet avis sera soumis à l’approbation du recteur.

Pour précision, le bénéficiaire peut à tout moment se libérer par anticipation de tout ou partie de sa dette.
 

Qui peut prétendre aux prêts ?

  • Les agents titulaires et stagiaires en position d'activité ou en position de détachement au sein du ministère de la Jeunesse, de l'Education nationale, et de la Recherche travaillant à temps plein ou à temps partiel ;
  • Les enseignants de l'enseignement privé sous contrat avec un contrat définitif;
  • Les agents non titulaires liés à l'Etat par un contrat de droit public conclu pour une durée initiale égale ou supérieure à six mois et rémunérés sur le budget de l'Etat
  • Les veufs et veuves d'agents ainsi que leurs orphelins mineurs ;
  • Les retraités.
  • Les AED et les AESH

Pour rappel, les vacataires sont exclus de cette prestation.