Millay : le jardin, une autre salle de classe

Les élèves de l'école réalisent souvent des séances de classe au jardin. Le jardin devient ainsi un lieu d'apprentissage où les élèves expérimentent, partagent avec leurs pairs, avec leurs familles, avec des partenaires (Parc naturel et régional du Morvan)

Depuis octobre 2019, l’école Yvonne Moreau dispose d’un jardin pédagogique. Ce projet s’inscrit dans le parcours éco-citoyen des élèves de la PS au CM2.
L'équipe enseignante de l'école Yvonne Moreau fait souvent la classe au jardin. Cela donne du sens aux apprentissages : mesurer le périmètre des carrés potagers, calculer la longueur des bordures, relever les températures, relever la quantité de pluie... autant de savoirs qui prennent sens dans le jardin alors qu'ils demeurent si abstraits dans les manuels scolaires. Au-delà des savoirs, les élèves développent des compétences civiques : respect, coopération, écoute, protection de la nature.

 

1/ Les élèves de maternelle et CP ont préparé l'hiver au jardin.

Dès le plus jeune âge, les élèves apprennent à protéger les espèces et à respecter la biodiversité. Les élèves de la maternelle et les élèves de CP ont fait classe au jardin. Ils étaient accompagnés par l’animateur du Parc naturel régional du Morvan et les deux enseignantes. Ils ont fabriqué des mangeoires pour aider les oiseaux à affronter l'hiver. Celles-ci ont été disposées dans le jardin mais aussi dans l'enceinte de l'école. Elles ont été réalisées à partir de déchets qui ont été valorisés Ce projet s'inscrit dans le parcours éco-citoyen des élèves et a pour objectif de pouvoir observer les oiseaux, de les photographier pour en faire un livre numérique.
Les élèves de PS et MS ont réalisé un abri à hérissons. Ils ont appris que ce mammifère est très utile pour leur jardin et que c’est aussi une espèce protégée.

Abri à hérissons Les élèves de PS MS Les mangeoires Les élèves de GS CP

2/ Séance « grandeurs et mesures au jardin » pour les CM1 CM2

Les élèves de CM1 CM2 se sont retrouvés au jardin pour résoudre des situations problèmes impliquant des longueurs. Ils ont expérimenté, utilisé différents instruments pour mesurer et réalisé des écrits pour conserver les résultats et pouvoir ensuite les exploiter en classe.
Spontanément, les élèves ont fait le choix de l’entraide et du tutorat. Au-delà des savoirs mathématiques, il y avait aussi des valeurs : s’engager dans un projet collectif, échanger dans le respect, être à l’écoute de ses camarades, partager le matériel.