Des élèves du collège Clos de Pouilly distingués

Des élèves du collège Clos de Pouilly à Dijon ont reçu la mention spéciale du jury lors de la cérémonie de remise du Prix Annie et Charles Corrin pour l'enseignement de l'histoire de la Shoah, pour leur travail "Projet K. De l'effacement à la réhabilitation".

Jeudi 1er février, trente élèves de 3è au collège Clos de Pouilly de Dijon étaient conviés à la cérémonie de remise du Prix Annie et Charles Corrin pour l'enseignement de l'histoire de la Shoah. Ils ont reçu la mention spéciale du jury pour leur travail "Projet K. De l'effacement à la réhabilitation", réalisé en 2022-2023 avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Ce projet pédagogique pluri-disciplinaire a pour point de départ le témoignage de Marc Kelmanowitz, petit-fils de Bernard Kielmanowitz, déporté et mort à Auschwitz en octobre 1942. A 18 ans, il a découvert par hasard qu’une partie de son nom de famille avait été effacée pour faire disparaître son ascendance juive.

Partant de ce constat, les élèves ont été invités à réfléchir sur les enjeux de l'effacement volontaire ou involontaire des traces de la mémoire de la Shoah et de leur réhabilitation. C'est ainsi que le projet K est né. Ce travail comportait plusieurs étapes :

  • engager une procédure de rectification de nom sur le mur des noms du Mémorial de la Shoah à Paris
  • étudier la réhabilitation de la gare de Pithiviers
  • réaliser le portrait de lieux de déportation et de lieux de mémoire
  • réfléchir à la place des images des lieux de mémoire dans le rapport de ces lieux avec la société.

Les panneaux réalisés par la classe, d'une grande qualité, ont d'abord été exposés à la gare de Pithiviers, désormais lieu de mémoire et d'éducation géré par le Mémorial de la Shoah. Ils sont actuellement présentés dans le hall du rectorat de l'académie de Dijon.

Mise à jour : février 2024