Une convention binationale franco-allemande a été signée le 26 avril 2021

Elle envisage un parcours de formation, pour les étudiants, permettant d’acquérir la culture de l’autre, d’engager la réflexion interculturelle et d’assurer la maîtrise du bilinguisme.

Cette convention signée par les présidents des Universités de Mayence et de Bourgogne, par la ministre de l’éducation de Rhénanie-Palatinat, la rectrice de l’académie de Dijon, le recteur de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté, chancelier des Universités, recteur de l’académie de Besançon consacre le fonctionnement du programme binational franco-allemand de formation des enseignants entre la Rhénanie-Palatinat et l’académie de Dijon.

La mobilité est ici pensée au cours du parcours de formation, ce qui constitue une innovation majeure dans la formation des professeurs.
Une réflexion commune sera engagée pour que la convention embrasse l’académie de Besançon qui a déjà accueilli des stagiaires de ce Master Meef au sein de ses établissements scolaires. Patrizia Becker, 1ère diplômée du Master a effectué son stage au lycée Nodier de Dole et a apporté son témoignage lors de la signature de la convention.

La région académique donne réalité à l’appel de Nice du 28 mai 2019 lequel demandait entre autres :

  • le développement d’une formation binationale des enseignants ;
  • la mise en place d’une reconnaissance élargie de tous les stages effectués durant la formation d’enseignant ;
  • la flexibilisation des cadres réglementaires régissant l’organisation des cursus binationaux ;
  • des perspectives de carrières binationales pour les enseignants.