Les projets des équipes éducatives

Les équipes éducatives de l'académie de Dijon mènent de nombreux projets autour des enjeux mémoriels.

Année scolaire 2021-2022

Des galets commémoratifs pour le 60ème anniversaire du cessez-le-feu concernant la guerre d'Algérie

Après les galets commémoratifs pour le monument aux morts en 2020-2021, les élèves du collège Emile Lepitre de Laignes ont réalisé cette année des galets commémoratifs en lien avec la guerre d’Algérie.

Encadrés par François Thealler (professeur documentaliste) et Sophie Lefebvre (professeur d’histoire et géographie), ils ont confectionné des galets nominatifs pour deux jeunes soldats français du canton, Charles Magini et Lucien Vittoz, morts pour la France en Afrique du Nord. Ils ont également créé des galets décoratifs (bougies, drapeau tricolore, etc.) et thématiques sur les harkis, les enfants, les femmes, etc.

Cette opération s’est accompagnée de la visite d’une exposition réalisée par la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) ainsi que d’un travail de recherches sur le site “Sépultures de la guerre d’Algérie”.

A l’occasion des commémorations du 19 mars 2021, deux élèves ont lu un poème de Jean Dassier. Ils ont également pu échanger avec des vétérans.

 

Les élèves du collège Pasteur de Montbard partent à la chasse aux fake news historiques

Au début du mois de février 2022, les élèves de quatrième du collège Pasteur de Montbard ont accueilli Julien PAIN, rédacteur en chef et présentateur de l'émission "Chasseurs de fake", un programme réalisé et diffusé par France TV en partenariat avec le CLEMI.

Pendant deux jours, les élèves ont enquêté sur les fausses nouvelles historiques avec leur professeur d'histoire-géographie Leslie AUGUEUX. Ils ont notamment eu l'opportunité de rencontrer Fabienne CREUZENET, archéologue, mais aussi Sophie STAKLIN, médiatrice culturelle au MuséoParc Alésia et Alexis SEYDOUX, historien et archéologue.

Ensemble, ils ont pu démêler le vrai du faux sur "Nos ancêtres les Gaulois" afin d'arriver aux conclusions suivantes :

  • Les fakes ont toujours existé, depuis l'Antiquité ;
  • Les fakes historiques peuvent encore aujourd'hui être utilisées pour diffuser des idéologies.
Cliquez sur l'image pour visualiser la vidéo

Plus d'informations disponibles sur le site du CLEMI de l'Académie de Dijon.

Année scolaire 2020-2021

Des collégiens réalisent des galets commémoratifs pour le monument aux morts de Laignes

Pour les commémorations du 11 novembre 2021, les élèves du collège de Laignes en Côte d’Or ont travaillé sur la liste des soldats inscrits sur le monument aux morts de la commune. Sur la base du volontariat, ils ont collecté des informations sur ces poilus afin de réaliser des galets commémoratifs.

Ces galets comportent à la fois des éléments symboliques (bleuet, drapeau, etc.) et des éléments reprenant l’identité d’un poilu de la commune (nom, prénom, âge et année de décès). Ils ont été réalisés à partir de stylos adaptés, puis vernis afin d’éviter qu’ils ne se détériorent sous la pluie.

Au total, plus d’une centaine de galets ont été réalisés par les élèves, à la fois pour le monument aux morts de Laignes, mais aussi, à la demande des élèves, pour les monuments des communes aux alentours.
Par l’intermédiaire de ce projet mené par Madame Sophie LEFEBVRE, professeure d’histoire-géographie et Monsieur François THEALLER, professeur-documentaliste, les élèves ont pris conscience du nombre des victimes mortes pour la France dans la commune de Laignes. Ils ont également pu mieux comprendre l’expérience combattante de la Première Guerre mondiale en associant désormais aux noms du monument aux morts des âges, des métiers, et les circonstances de leurs disparitions.  

Source : Sophie LEFEBVRE
Source : Sophie LEFEBVRE

 

"Lettre d'un maquisard en Morvan"

Les écoliers de CM1-CM2 de l'école Yvonne Moreau de Millay ont remporté le 1er prix d'écriture du concours "Lettre d'un maquisard en Morvan" proposé par le Musée de la Résistance en Morvan.

Ils ont imaginé une lettre écrite par Lazare Moreau dit Oscar, soldat du Maquis Louis à Joseph Pinet, chef de gare, en prenant appui sur des faits historiques de leur territoire et sur des résistants du Maquis Louis. En effet, Oscar est l’époux d’Yvonne Moreau, dite l’Estafette rouge, qui a donné son nom à l’école.

Cliquez sur l'image pour consulter les lettres lauréates du concours

 

"Remontons les routes de l'esclavage"

Dans le cadre d'un projet mené en Enseignement Moral et Civique, 80 élèves de seconde du lycée du Parc des Chaumes d'Avallon, encadrés par Cécile de Joie et Pauline Rameau, ont réalisé une carte narrative (ou "storymap") intitulée "Remontons les routes de l'esclavage au temps du commerce triangulaire aux XVIIe et XVIIIe siècles" :

Cliquez sur l'image pour accéder à une présentation détaillée du projet

Pour réaliser cette Storymap, les élèves ont dans un premier temps abordé la loi Taubira et la notion de crime contre l’humanité, grâce au site Lumni et à une interview de Pierre Truche parue dans la revue L’Histoire.

Dans un second temps, les enseignantes ont centré le travail sur une période plus précise de l’histoire de l’esclavage, celle de la traite atlantique des XVIIe et XVIIIe siècles. Les élèves ont bénéficié d’une première approche de cette question à travers un documentaire d’Arte réalisé par Daniel Cattier, Juan Gélas et Fanny Glissant, Les routes de l’esclavage, épisode 3 : 1620-1789, Du sucre à la révolte.

A partir de cette base commune, les élèves ont choisi, par binôme, un sujet qui deviendrait un des éléments du récit cartographique. Leurs recherches ont abouti à la rédaction d’un texte synthétique, et à la sélection d’une image réutilisable pour publication (Compétence EMI/CRCN), avec source et légende. Une fois ce travail de recherche et de rédaction terminé, les binômes ont pu se connecter à la plateforme Arcgis du Lycée des Chaumes (Abonnement ArcGis education) et publier leur production afin de compléter la Storymap.

La production a été présentée au Concours La Flamme de l’égalité 2021. Elle a été sélectionnée au niveau académique et a pu accéder à la phase d’évaluation nationale.

Cliquez ici pour plus d'informations sur le projet et consulter la production des élèves.

 

Projet Kaléidoscope

Kaléidoscope est un projet inter-établissement initié par Solenne LEVEQUE, professeur au collège Clos de Pouilly de Dijon, avec Mourad ASFOURE, professeur au collège Jean-Philippe Rameau de Dijon (2019-2021) et Diane PONCET-VIGNERON au collège Lazare Carnot de Nolay (2019-2020).

Il permet la mise en relation de 150 élèves de 5ème, issus de 3 collèges de l’Académie de Dijon implantés dans des territoires différents (le collège REP Jean-Philippe Rameau, le collège rural Lazare Carnot de Nolay et le collège de proche périphérie du centre-ville de Dijon) afin participer à un parcours artistique, culturel et citoyen incluant des temps de découverte, de dialogue et de création autour des thèmes de la laïcité, du partage et des relations interculturelles.

Depuis deux ans, ce projet permet aux élèves de développer leur sens critique en abordant les thématiques liées à la singularité, l’altérité et le vivre-ensemble tout en en percevant la dimension historique des relations interculturelles, de la coexistence et de la coproduction des religions, du racisme, de l’antisémitisme et des discriminations et des complots d’hier à aujourd’hui.

Pour y parvenir des membres de la société civile tels que Lassana Bathily, l’historienne de l’art et membre de l’Institut européen en sciences des religions Isabelle Saint-Martin, le photo-reporter Arnaud Finistre, la responsable du CLEMI Nathalie Barbery, ont été sollicités et des parcours inter-musées sur la « culture en partage » entre le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, l’Institut du Monde arabe et les Archives nationales ont été réalisés.

Dans le cadre de résidences d’artistes longues, de Master Class ou d’ateliers pratiques, les élèves ont été initiés à la peinture, au street-art, à la linogravure, l’écriture poétique, la calligraphie, le dessin de presse, la photographie ou encore la caricature. Lors de ces moments, ils ont côtoyé de façon approfondie les artistes Combo et « Titus le Pèse-Nerf » ou encore le dessinateur Thibault Roy. Par la sensibilisation à ces techniques, les élèves ont réalisé un journal en ligne, une fresque kaléidoscopique monumentale installée à l’Institut du monde et utilisée comme support de communication de l’Institut pour la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, un mur de portraits, un livre d’artiste et une action de groupe « Inside Out ».

Ce projet d'inscrit dans une démarche partenariale concertée entre trois collèges de Côte d'Or, l'Institut du Monde arabe, l'association "La 25ème heure", le Conseil départemental de Côte d'Or et la Dilcrah. Il a reçu le label citoyen du Site-Mémorial du Camp des Milles, le prix académique VivaCité et il a été présenté par la Dilcrah lors de la deuxième édition du Prix Ilan Halimi.

Année scolaire 2019-2020

"Je me souviens, tu te souviens, nous nous souvenons" : recueil de poèmes de l'école Yvonne Moreau à Millay (Nièvre)

Ce recueil est le fruit d'un long parcours initié en 2017 avec une première visite au Musée de la Résistance en Morvan et au mémorial de Dun-les-Places. Cette première visite a été un déclencheur pour les élèves de l'école Yvonne Moreau de Millay (Nièvre) qui ont découvert le patrimoine historique de leur territoire à travers deux figures de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale :

  • Yvonne Moreau, agent de liaison du maquis "Louis" ;
  • Paul Sarrette, capitaine "Louis", chef de ce maquis. 

A la suite de cette visite, les élèves se sont engagés dans plusieurs actions mémorielles en partenariat avec le Musée de la Résistance en Morvan, soutenues par l'ensemble de la communauté éducative du regroupement pédagogique intercommunal Chiddes Millay Larochemillay Poil :

  • Le 27 avril 2018, l'école de Millay est devenue l'école Yvonne Moreau ; 
  • Le 6 avril 2019, l'école de Chiddes est devenue l'école Paul Sarrette ;
  • Durant l'année scolaire 2018-2019, les élèves ont organisé une cérémonie pédagogique sur les lieux du maquis, aux Fraîchots à Larochemillay pour rendre hommage aux soldats du maquis "Louis" ;
  • Ils ont également participé au concours "Lettre d'un maquisard en Morvan" proposé par le Musée de la Résistance.

En 2019-2020, les élèves ont enfin réalisé un recueil de poésies dans le cadre du parcours "Créer pour résister" proposé par le Musée de la Résistance. Cette production que vous pouvez consulter ci-dessous a été récompensée par un prix lors du concours "Vivacité 2000" :

Recueil "Je me souviens"

Mise à jour : juin 2022